Searching...
15 avr. 2013

Révélations d’Olivier Delamarche sans langue de bois : le pire de la crise est à venir


Interview exclusive d’Olivier Delamarche pour MEDIA-INVESTIGATION.com, le mercredi 30 mai 2012 à Paris dans les bureaux de PLATINIUM Gestion.







Déroulement de cet entretien :

- Brève présentation d’Olivier Delamarche
- L’exercice "Rencontre avec HIBERNATUS" est proposé à Olivier Delamarche :
Un jeune homme a été enseveli dans les glaces polaires. Il est retrouvé 70 ans plus tard, intact. Il revient à la vie et découvre le monde. Son premier contact c’est Olivier Delamarche...
- Les media et la crise, les interventions sur BFM Business dans “les points sur les i”
Pourquoi ce type d’interventions n’est il pas généralisé dans les grands media qui minimisent selon lui la gravité de la situation ? Est-on dans le déni ? Dans l’incompétence ?
Faut-il faire ses propres recherches, fouiner vers des media alternatifs pour s’informer en profondeur ?
Les prévisions d’Olivier Delamarche se réalisent semaines après semaines Sa vision de l’avenir à court moyen et long terme... CAC 40 à 2000 avant fin de l’année 2012 Beaucoup de pays feront un default de paiement généralisé, idem pour le JAPON
“Les mauvaises nouvelles s’accumulent” “les chiffres ne correspondent en rien à la réalité” “on nous prend pour des imbéciles, la situation est pire que ce que l’on pense” La place des banques, des media, des politiques...
- Tout le secteur bancaire espagnole est en faillite : pas seulement BANKIA ! Le stock immobilier en Espagne est astronomique ; le coût correspond à 3 millions de logements vides (estimation par logement :150 000 euros)
- Selon Olivier Delamarche, avec des montages successifs, on retarde, on déplace les problémes sans les régler... Finalement on ne gagne pas du temps mais on l’achète très cher. Pourquoi vouloir à tout prix prolonger les choses ?
- Quelles sont les solutions envisagées ? Sont-elles crédibles ? Solution des Eurobond ? Ou pas de solution : donc récession ?
- La zone euro est-elle pour autant à l’agonie ? “Il y aura un défaut de paiement généralisé dans beaucoup de pays”
- Nicolas DOZE affirmait “Il y a comme une sainte trinité : DEFAUT - DEVALUATION - INFLATION” et concluait son émission “on est un peu crispé en ce moment quand même” Commentaires...
-  La cavalerie bancaire Le bank run (ruée bancaire, panique bancaire ou course aux guichets) Le bank run en Grèce ? en Espagne (créances pourries) Il y a-t-il un risque de BANK RUN en France ? Faut-il craindre l’été 2012 à l’image de l’été 2011 ? A-t-on tiré les leçons des dernières crises ? Retiendra-t-on les leçons de celle -ci ? A quoi servent les contrôles ?
- Questions d’internautes
- La cigale et la fourmi 1668
- Le mot de la fin





0 commentaires :

Enregistrer un commentaire