Searching...
5 nov. 2010

2010 : la France créé l’académie du renseignement

Nicolas Sarkozy en a fait une priorité, le monde du renseignement se transforme avec la création d’une école dédiée ouverte aux cadres. Prés de 12000 personnes sont au service du renseignement en France au sein de plusieurs services spécialisé civils ou militaires.








Cette formation d’élite regroupera dans les mois à venir : 
  • la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) 
  • la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) 
  • la Direction du renseignement militaire (DRM) 
  • la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (DPSD) 
  • la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED). 
  • Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy

Les gendarmes quant à eux, ainsi que la sous-direction de l’information générale (SDIG), rattachée à la sécurité publique semblent écartés du dispositif.

L’objectif issu du Livre blanc de la sécurité et de la défense nationale, publié le 17 juin 2008, est de rassembler,harmoniser, et décloisonner les différents acteurs du renseignement sur un même site d’enseignement qui devrait être l’Ecole militaire à Paris.

L’académie du renseignement développera son programme de formation, avec tronc commun (culture générale sur le renseignement, panorama des menaces, règles du secret, encadrement juridique, éthique, organisation du renseignement et insertion dans le fonctionnement de l’Etat) sanctionné par un brevet reconnu.

Une nécessité avérée : le recrutement d’agents de haut niveau : des linguistes et des ingénieurs en informatique.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire