Searching...
10 févr. 2014

CRISE : MON EPARGNE EN DANGER ! Delamarche-Berruyer-Herlin-Lecoq Vallon-Feron Poloni

 Mon épargne est-elle en danger en 2014?

5 spécialistes de l'investissement, reconnus et médiatisés,  répondent  à l'essentiel dans cette période trouble pour les épargnants.

Pourquoi répondent-ils tous "Oui! Votre épargne est en danger!" 


Réponse en images...
Cette vidéo est peut être votre meilleur investissement avant ce qui arrivera bientôt selon nos invités...

Olivier Delamarche : 
"oui "Mon épargne est en danger" parce que Madame Lagarde l'a dit, elle va faire RESET sur les patrimoines"
"On est d'accord, on va se faire piquer notre argent" On va vers la ruine des épargnants? "Oui!"
"Dans l'avenir on sera amené à changer de système monétaire et c'est souhaitable"

Olivier Berruyer :
"On s'approche d'un point de rupture"
"Cela sera pire que la crise de 29"
"Vous allez avoir un effondrement parce que toutes les banques sont en risque systémique, ça c'est la triste réalité (...) encore quelques trimestres..."
"Sérieusement entre nous...qui fait confiance à Pierre Moscovici?"
"Quand on aura le Big one qui sera devant nous il y aura très peu de recours parce que vous n'aurez plus de contrepartie, il n'y aura plus personne à attaquer (...) Ne croyez pas tout ce qu'on vous raconte"

Philippe Herlin : 
"Les français commencent vraiment à comprendre le problème : il faut taper dans les dépenses publiques et c'est le personnel politique qui n'ose pas"
"Le premier moyen de protection, c'est l'or physique (...) : Napoléons ou lingots"
"Il y a quand même une volonté des banques centrales de casser le cours de l'or" "C'est une crise de la dette, la prochaine étape c'est une crise de la monnaie (...) les actifs réels c'est un vrai moyen de se protéger"

Maître Nicolas Lecoq Vallon : 
"Le contrôle ne respecte probablement pas sa mission"
"La perte de l'épargne n'est pas une fatalité" "Les class actions en France...c'est dans 2 à 6 mois"
"C'est très difficile aujourd'hui d'être épargnant, il ne faut pas culpabiliser, il y a des solutions"

Maître Hélène Feron Poloni : 
"On est dans la spoliation envisagée par prélèvement direct sur l'épargne"
"En 2013 nous avons obtenu la première condamnation d'un établissement bancaire pour tromperie (...) première condamnation pénale contre un établissement bancaire"
"Les banques et les compagnies d'assurance font un lobbying extrêmement féroce (...) pour couvrir les fautes qu'elles ont commises auparavant"

1 commentaires :

  1. Le Cabinet Lecoq Vallon & Associés a engagé également de nombreux procès contre les Compagnies d’assurances (en fait les avocats Nicolas Lecoq-Vallon et Hélène Feron­ Poloni) . Nicolas Lecoq-Vallon, l'avocat à l'origine des premières plaintes Doubl'ô, le rappelle d'ailleurs souvent à juste titre.«On voit parfois certaines banques ou certains assureurs accepter la médiation, sans véritable volonté de négocier. Ils jouent la montre, comptant sur l’usure des épargnants», constatent maîtres Lecoq-Vallon et Féron-Poloni.

    RépondreSupprimer